2021

Catherine Morin est née à Montréal en 1990, ville ou elle vit et travaille toujours à ce jour. En 2013, elle termine un diplôme d'études professionnelles en photographie avec mention de « réussite exceptionnelle ». Lors de sa formation, elle a remporté plusieurs concours de photographie. Outre la photographie, Morin pratique la peinture depuis plus de 10 ans de manière autodidacte. En alliant ces deux pratiques, elle a créé des œuvres qui ont été présentées dans le cadre de nombreuses expositions collectives.

 Depuis 2013, elle s'adonne à la conception et à la construction de décors, d’abord pour le théâtre puis pour des productions cinématographique.

 

La démarche de Catherine Morin ce dessine autour de l’idée de la dichotomie. Les couleurs vibrantes qui caractérisent son travail, desquelles émanent la vivacité de ses sujets sont toutefois sujet à de profondes contradictions. Les corps tordus, les sourires sans mesure voir factices, l’identité sexuelle imprécise, les visages stoïques ou les perspectives fautives sont tous des éléments qui créer une confusion tant qu’à l’intention et la lecture de l’œuvre. Dans un désir de se distancer de notre perspective envers la beauté, elle tente de sublimer les différences. Souvent de grands formats, ses œuvres sont empreintes d’éléments autobiographiques. Ses influences sont multiples, de l’art primitif jusqu’à l’art actuel, elle pratique la peinture de façon autodidacte depuis plus de 10 ans. Elle oscillera entre la peinture à l’huile et l’acrylique puis plus récemment à la peinture à métal, qui, par sa texture et sa vitesse de séchage, l’oblige à agir rapidement, laissant place à la spontanéité du mouvement et l’astreint ainsi à travailler autour de l’accident